Nous offrons la livraison internationale

Obésité de l'enfant

À plus court terme, les conséquences sont plus de l’ordre psychologique. Ces enfants développent un lien malsain avec la nourriture telle regarder la télévision pendant les repas, manger quand on s’ennuie ou qu’on est triste. Ne pas apprendre à cuisiner, manger de la malbouffe, se nourrir d’aliments très riches en gras, en sel et en sucre. Mais, encore, être rejeté par leurs pairs, ne pas être choisi dans les équipes sportives être la risé de leurs camarades d’école.

L’obésité augmente année après année chez les enfants. Au fond, le traitement est simple, car la pierre angulaire est l’activité physique et la saine alimentation. Le guide alimentaire canadien dit qu’il faut prévoir 60 min par jour d’activité physique chez les enfants et manger minimum 5 fruits et légumes. Eviter les aliments riches en gras en sucres et en sel donc le moins possible d’aliments préparés et le restaurant. 

Un petit truc pour un repas sur le pousse: Une omelette au fromage reduit en matière grasse avec quelques fleurons de brocolis, un verre de lait et une rôtie de pain brun. Pour dessert, un fruit ou du yogourt. Hey hop! on joue dehors!

Il est temps de changer les statistiques,
Bonne santé

par Sylviane Lefebvre
Santé et nutrition
Source : Nestlé Nutrition Workshop Series Pediatric Programme


Catégories : Trucs et Conseils
Sujets : Alimentation , Santé

Réalisation de Distantia